Vu du geste - interpréter le mouvement dansé

Un livre de Christine Roquet.
Paris, Centre National de la Danse, 2019, 320 p. + cahier iconographique 12 p. couleurs.

« Du cours à l’atelier, du bal à la scène, du point de vue du danseur à celui du spectateur, Christine Roquet nous révèle comment l’analyse du mouvement peut enrichir notre perception, interroger notre relation à l’autre et au monde. » Extrait de la quatrième de couverture

Les danseurs sont dépositaires de différents savoirs implicites dont on trouve la trace dans leur langue spécifique : que veulent-ils dire lorsqu’ils parlent de « s’appuyer sur l’espace », de « donner son poids » ou de « danser à l’écoute » ? La danse est-elle une affaire de corps ? Pourquoi parler de geste plutôt que de mouvement ? Qu’en est-il de l’état de corps, de l’émotion, du partage de l’espace, lorsque nous dansons ou nous regardons danser ? Qu’est-ce que lire le geste dansé ? Comme s’y prend-on et avec quels outils ? Comment les savoirs de la pratique circulent-ils en danse, entre danse de scène et danse de bal par exemple ? Et quelle pensée de l’altérité ou quelle théorie de l’imaginaire peuvent nous aider à développer les « manières de faire » des danseurs ?

Si l’auteure inscrit sa démarche dans le prolongement des réflexions des théoriciens du mouvement Michel Bernard et Hubert Godard, elle se nourrit également de son expérience de terrain au contact des danseurs pour donner corps à son propos. Elle convoque enfin des exemples très divers – deux enfants sur une photo, la morphologie de champions d’athéltisme, les différences entre les styles de Gene Kelly et Fred Astaire – qui montrent combien l’analyse du mouvement peut enrichir notre perception du monde.

Christine Roquet est maître de conférences au département Danse de l’université Paris-8. Elle se consacre à l’enseignement et à la recherche en danse depuis le vaste domaine de « l’analyse du mouvement ». L’exploration du champ complexe de l’interaction constitue son domaine de recherche privilégié.