La composition chorégraphique aujourd’hui. Quels outils pour quelle position artistique ?

2016-2018
Projet de recherche porté par la Manufacture – Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Lausanne et soutenu par MUSIDANSE et l’IUF
Responsables : Yvane Chapuis, Myriam Gourfink, Julie Perrin

Ces vingt dernières années ont vu se développer une grande diversité dans les pratiques de composition chorégraphique et il n’est aisé de tracer aujourd’hui les contours de courants de composition, du moins dès que l’on sort de l’héritage plus évident des grandes traditions occidentales. Cette recherche souhaite mettre en lumière la complexité des savoirs compositionnels constitutifs de la création contemporaine aujourd’hui, à partir d’un premier état des lieux des démarches de composition des dix chorégraphes rassemblés pour cette étude.Marco Berretini, Nathalie Collantes, DD Dorvillier, Myriam Gourfink, Thomas Hauert, Rémy Héritier, Daniel Linehan, Laurent Pichaud, Loïc Touzé et Cindy Van Acker engageront une réflexion collective sur la façon dont chacun procède et conçoit la composition. Il s’agira de documenter et interroger leurs procédures chorégraphiques. Chacun réfléchira et exposera ses principes de composition, la place de la composition aux différents stades du processus de création, les outils de composition sollicités, les liens entre composition, production d’un matériau et interprétation, et enfin ses modèles ou son positionnement par rapport à l’histoire de la composition.

 

 

La composition chorégraphique aujourd’hui