L’espace-son. Approche interdisciplinaire des milieux sonores

2015-2017
Projet soutenu par l’Université Paris-Lumières
Responsables : Christine Guillebaud (LESC/CREM), Rosalia Martinez (LESC/CREM), Makis Solomos (MUSIDANSE)

Le projet Espace-son propose une approche interdisciplinaire (faisant appel à l’ethnomusicologie, la musicologie, l’architecture, l’acoustique, l’anthropologie…) de nos milieux sonores. Il se focalise sur des milieux sonores quotidiens, tels que les espaces publics (marchés, places…), ou encore les salles de concert et les lieux de culte. Cette approche a une triple finalité. En premier lieu, il s’agit de comprendre les processus de perception avec lesquels nous appréhendons ces milieux sonores, processus qui leur permettent d’être qualifiés de « sensibles ». En second lieu, le projet, empruntant aux divers sciences nommées des protocoles d’étude (« parcours commentés », analyses « morphologiques », etc.), tente d’analyser les discours que nous portons sur ces environnements sensibles, s’efforçant de comprendre comment ils sont verbalisés. En troisième et dernier lieu, le projet analyse les pratiques artistiques (compositions à base de « paysages sonores », installations sonores, « écosystèmes audibles »…) qui intègrent ces milieux sonores, interagissant avec les lieux et les auditeurs qui s’y trouvent, transformant l’espace et l’écoute en matériaux artistiques. Mots-clefs : Son – milieux et environnements - espaces – musique et arts sonores – lieux - perception