Tradition et invention dans la composition musicale autour de la Méditerranée

Journées d’étude
14 et 15 novembre 2013, Université Paris 8
Responsables : Anis Fariji, Jean-Paul Olive

JPEG - 518.7 ko

« Avec la liberté de celui que la culture n’a pas entière- ment englouti, le vagabond de la musique ramasse le morceau de verre qu’il trouve sur la route et le tend vers le soleil pour en faire jaillir mille couleurs. » C’est ainsi que Th. W. Adorno commente la posture qu’adoptait la musique de Mahler envers les fragments de la musique populaire, y percevant, indissoluble- ment liés, l’attachement, l’intelligence et la critique.

 

Telle pourrait bien être la position dans laquelle se trouvent les compositeurs contemporains lorsqu’ils portent le regard vers leur propre tradition : tenter de donner une seconde vie aux expressions musicales surannées de la tradition dans un langage résolument moderne. L’aire culturelle du pourtour méditerranéen est, de ce point de vue, particulièrement intéressante car, pleinement impliquée dans les dynamiques de la modernité musicale, elle est encore déterminée par les survivances de certaines pratiques des musiques traditionnelles, qu’elles soient savantes ou populaires.

 

S’il est vrai qu’un clivage semble s’être instauré entre les deux rives de la Méditerranée — clivage qui concerne aussi bien la prégnance de la tradition que la vitalité des musiques populaires ou que les dynamiques de la modernité —, des correspondances concernant l’écriture musicale contemporaine dans son rapport au matériau traditionnel peuvent et doivent être observées et analysées. C’est pourquoi les Journées d’étude organisées les 14 et 15 novembre 2013 à l’Université Paris 8 se présentent comme des ateliers d’échanges et de débats lors desquels la parole sera donnée principalement aux compositeurs eux-mêmes. Ni normatif, ni prescriptif, l’objectif de ces Journées consiste à relever et débattre des problématiques théoriques liées aux différentes expériences de composition, suivant une conception à la fois transversale et plurielle du rap- port entre tradition et invention.

 

PDF - 401.8 ko
programme du colloque

e