Anis FARIJI

Docteur en musicologie (Université Paris 8), chercheur associé à Musidanse (Paris 8) et au CREM (Paris Nanterre), lauréat de la Bourse Édouard Glissant (2013), Anis Fariji est actuellement chercheur post-doctoral au Centre Jacques Berque, au Maroc (USR3136 – CNRS). Dans le cadre des activités de Musidanse, il est co-responsable, avec Jean Paul Olive, du programme de recherche « Modernité et composition musicales autour de la Méditerranée ». Ses recherches portent sur deux axes principaux. 1) Un axe musicologique, sur la dimension interculturelle dans la musique contemporaine, en lien particulièrement avec les cultures du monde arabe et de la Méditerranée ; et 2) un axe ethnomusicologique, sur les formes de récitations cultuelles dans l’islam (Coran, et autres corpus). Les notions de "tradition" et de "contemporanéité" occupent une place centrale dans son travail. Fariji est, du reste, titulaire d’un premier prix de formation musicale du Conservatoire de Caen où il a également poursuivi des études en cycle spécialisé de guitare classique, de musique de chambre, d’écriture musicale et de composition.

Articles dans des revues à comité de lecture

2017 (Maroc) : « Le recto tono dans la récitation collective du Coran dite “lecture du ḥizb” : une image sonore d’un espace sacré étendu », Hespéris-Tamuda, vol. LII, no 2, Rabat, Maroc, pp. 179-200.

2017 : « Les figures multiples de l’hétérophonie dans la musique de Zad Moultaka », Revue Circuit - Musiques contemporaines, vol.27, n° 3, Montréal, Canada. [sous presse]

2015 : « L’improvisation et la labilité mélodique comme formes d’expression du sacré : exemple de la récitation du Coran dans le style muǧawwad », Revue des Traditions Musicales des Mondes Arabe et Méditerranéen, n° 9, L’art du taqsīm, Beyrouth, Liban. [À paraître]

2014 : « L’ “Échappée” comme allégorie de l’utopie dans la musique de Zad Moultaka », Revue Filigrane, n˚ 17, Musique et Utopie [en ligne]. 

Chapitres d’ouvrages

2016 : « Esquisse d’une physionomie formelle de la période dite de “synthèse” chez Saed Haddad », in Jean-Paul Olive et Álvaro Oviedo (dir.), La forme engagée. Espaces et comportements dans la composition musicale contemporaine, Paris, l’Harmattan, coll. « Arts 8 », pp. 99-129.

2013 : « Le déclin du ṭarab comme phénomène dialectique de la modernité musicale arabe », in Jean-Paul Olive (dir.), Réfléchir les formes. Autour d’une analyse dialectique de la musique, Paris, l’Harmattan, coll. « Arts 8 », pp. 97-116.

Communications publiées

2017 : [À paraître] « Dramaturgie, espace et fracture – entretien avec Zad Moultaka », Actes du colloque L’idée d’espace sensible dans la dramaturgie musicale : vers le présent, sous la direction de Giordano Ferrari, Labex Arts-H2H.

2015 : « La composition musicale sous l’angle du Divers en tant qu’espace d’après Édouard Glissant », Colloque international Composition and the Mediterranean : new musical spaces, new temporalities, Université Paris 8 et Onassis Cultural Center, Athènes (Grèce), 18-19 février 2015. [Vidéo en ligne : 52:00]

 2015 : « Quelques catégories spatio-temporelles des traditions du maqâm, d’après leur réinvestissement dans l’écriture musicale contemporaine », Colloque international Composition and the Mediterranean : new musical spaces, new temporalities, Université Paris 8 et Onassis Cultural Center, Athènes (Grèce), 18-19 février 2015. [Vidéo en ligne : 1:00:30

Thèse et mémoires

Janvier 2017 : La tradition musicale au prisme critique de la contemporanéité. Exemple de la modernité musicale arabo-berbère à travers les cas des trois compositeurs : Ahmed Essyad, Zad Moultaka et Saed Haddad, Thèse de doctorat, Université Paris 8, Saint-Denis, 469 p.

2015 : Forme et improvisation musicales sous le signe du sacré  : le cas de la récitation coranique. La récitation collective marocaine et la récitation maqāmique égyptienne, Mémoire de Master 2, Université Paris Ouest, Nanterre, 153 p.

2011 : La musique d’art arabe au tournant de l’époque moderne, Mémoire de Master 2, Université de Paris 8, Saint-Denis, 162 p.

2010 : Évolution de la musique savante au Proche-Orient arabe : la tradition maqāmienne, Mémoire de Master 1, Université de Paris 8, Saint-Denis, 121 p.

Film

2015 : (avec Jean Paul Olive) Tradition et invention dans la composition musicale autour de la Méditerranée, 1h, avec le soutien du Conseil scientifique de l’Université Paris 8 [en ligne].