Arts et Communs

Journée d’études, 10 mars 2018, 9h30-18h
Dans le cadre du séminaire transdisciplinaire EDESTA et du projet Labex Arts-H2H Arts, écologies transitions
Responsables : Roberto Barbanti, Isabelle Ginot, Makis Solomos

INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris, salle Vasari

La notion de Commun(s) s’est posée ses derrières années dans le débat public et les mouvements politiques avec une importance croissante. « Partout dans le monde, des mouvements contestent l’appropriation par une petite oligarchie des ressources naturelles, des espaces et des services publics, des connaissances et des réseaux de communication. Ces luttes élèvent toutes une même exigence, reposent toutes sur une même principe : le commun », écrivent Pierre Dardot et Christian Laval. Les artistes contribuent puissamment à penser les diverses formes que peuvent prendre les Communs : création collective, libre diffusion des œuvres, partage des technologies, élargissement aux autres espèces, au monde organique et inorganique de la notion de Commun… Comment penser l’œuvre, les processus et le projet artistiques à travers la notion de Commun ? La démarche est-elle récupérable, l’idée de Commun peut-être faire bon ménage avec la propriété privée ? C’est ce débat, encore trop peu mené dans le domaine de l’art (cf. les numéros 19 et 20 de la revue Filigrane. Musique, esthétique, sciences société) qu’entendent mener ce(s) séminaire / journées d’études autour de la musique et des arts sonores, des arts plastiques, de la danse…

 

Programme en cours d’élaboration