Premières Rencontres / First Encounters: Arts, écologies, transitions

Colloque international / International Symposium
11, 12, 13 octobre 2018
Labex Arts-H2H, Musidanse, TEAMeD-AIAC, ESTCA, HAR (universités Paris 8, Paris Nanterre)
Comité scientifique : Roberto Barbanti, Joanne Clavel, Agostino Di Scipio, Isabelle Ginot, Guillaume Loizillon, Kostas Paparrigopoulos, Carmen Pardo Salgado, Julie Perrin, Cécile Sorin, Matthieu Saladin, Makis Solomos, Lorraine Verner

Le projet Arts, écologies, transitions. Construire une référence commune, dans le cadre duquel ont lieu ces rencontres, souhaite accompagner certaines évolutions notables qui surviennent actuellement dans le champ des arts ainsi que dans le champ des discours théoriques sur l’art et qui, récusant l’enfermement de ce dernier dans la sphère du « surplus civilisationnel », sont à l’écoute de questionnements découlant des crises écologique, économique, sociale ainsi que de la crise des représentations que nous traversons. Nous proposons d’utiliser la notion de transition – bien connue dans la sphère de l’écologie politique – pour aborder des évolutions qui ne relèvent pas des mutations ou ruptures qu’il est d’usage d’étudier dans l’art moderne ou postmoderne : ces mutations et ruptures sont davantage d’ordre formel, alors que les transitions dont il est question ici peuvent même aller jusqu’à redéfinir la notion d’art.

The project Arts, ecologies, transitions. Building a common reference, in which this encounters take place, wishes to accompany certain notable developments in the field of the arts as well as theoretical discourse on art and which, rejecting the confinement of art to the realm of ‘civilizational oversupply’, are attentive to questions arising from current ecological, economic and social crises as well as the crisis of representation we also currently experiencing. We propose to use the notion of transition – extensively explored in the field of political ecology - to address developments that fall outside of the transformations or discontinuities commonly examined in modern or postmodern art. Such transformations and discontinuities are rather of a formal nature, while the transitions we are referring to here go as far as redefining even the concept of art itself.

 

Jeudi 11 octobre, Université Paris 8, Amphi X

9h30. Ouvertures

10h-12h30. Composer avec les (autres) vivants 1

Michel Briand : « (Re)devenir animal et matière, et danser l’entre-deux. Sur quelques solos métamorphiques / écosophiques »

Silvio Ferraz, Annita Costa : « Le corps musical à défendre »

Bastien Gallet : « Bruits humains et sons animaux : pour une pratique et une théorie relationnelle du paysage ou comment réapprendre à vivre avec les animaux »

Charlie Hewison : « Un éco-cinéma météo-matérialiste ? »

Modération :

14h-15h45. Écologies du temps, distraction et décroissance

Julie Brugier : « Vers un “design frugal” ? Une recherche par le design d’outils, d’objets, d’installations, visant à réactiver auprès du plus grand nombre des économies domestiques frugales, par le renouement d’une relation plus conviviale à nos ressources »

Albert Mayr : « Toward an Ecological Aesthetics of Time »

Dork Zabunyan : « Une écologie de la distraction est-elle possible ? »

Modération :

15h45-17h. Promenade sonore

organisée par Antoine Freychet

17h-20h. Graines de 68. Arts, écologies, transitions dans l’histoire

Romain Bigé : « La dernière chose qui reste de la nature à New York, c’est la gravité »

Elena Biserna : « Street Music. On the Politics of the Everyday in Giuseppe Chiari’s Work »

Fabrice Bourlez : « Les trois écologies pasoliniennes »

Benoît Gibson : [sur Xenakis]

Anne-Violaine Houcke : « A partir du poème “Et sur la lune : poésie pornographique” : éléments d’une petite cosmogonie pasolinienne »

Modération :

 

Vendredi 12 octobre, Université Paris 8, Amphi X

9h30-12h. Composer avec les (autres) vivants 2

Carmona Susana Jimenez : « Out of range: sound reflections on living-with and dying-with »

Nayla Naoufal : « Danser avec des vers de farine: Transcorporéité et sollicitude »

Boris Nordmann : « Fiction corporelle loup »

Elise Van Haesebroeck : « La Nuit des taupes de Philippe Quesne, l’underground comme ultime horizon »

Modération :

13h30-16h. Artivismes

Eliane Beaufils : « “Save the world”. Un festival artiviste

Aurélien Gamboni, Sandrine Teixedo : « A tale as a tool »

Olivier Lussac : « Migrants, réfugiés et travailleurs clandestins dans la performance contemporaine. Notes sur le Border Artists »

Nicolas Tziorzis : « Dourgouti Island Hotel, un travail de terrain. Un projet multidisciplinaire sur l’histoire du quartier de Dourgouti d’Athènes »

Modération :

16h30-19h. Art collaboratif

Daniele Goldoni : « Presence, Singularity, Immanence in Improvisation. Becoming Music »

Sarah Marchais : « Les dispositifs de fictionnalisation du spectateur peuvent-ils esquisser une “écosophie spectatorielle” ? »

Ophélie Naessens : « “Conversation Pieces” : ruptures, transitions et mutations à l’œuvre dans les formes artistiques collaboratives »

Federico Rodriguez : « Notes vers une éthique de l’improvisation et une écologie du sujet »

Modération :

19h30. Concert

Programme :

 

Samedi 13 octobre, INHA, salle Vasari

9h30-12h. Paysages et écosophies

Matthieu Duperrex : « Ambiguïtés d’une esthétique carbonée : les anti-paysages du pétrole »

Cristian Galarce : « Inaudible Valparaiso: an artistic proposal about sound memory in the urban space / Film 3.III.Très »

Daniel Mancero : « Écologie acoustique et fonctionnalité musicale : les enjeux de la composition fondée sur le paysage sonore »

Mathilde Ramadier : « Arne Næss, une écosophie venue de Norvège »

Modération :

13h30-15h15. Technologies et éthique

Yann Aucompte : « Épistémologie écosophique : essai d’analyse sur un objet de design graphique à l’époque de l’émergence de l’équipement collectif de la pensée techno-scientifique »

Benjamin Lavigne : « Ethic by Design : impact du Game design et de la gamification sur l’écologie mentale, sociale et environnementale »

Gaetan Robillard : « Motif, langage, environnement : le modèle de Meinhardt vu à travers une recherche visuelle et computationnelle sur l’écriture et le dessin de coquilles marines »

Modération :

15h45-17h30. Œuvres et conscience écologique

Lisa La Pietra : « Echovocalité »

Riccardo Wanke : « Choice, Intention and Responsibility: New Transitions in Contemporary Experimental Music »

Iva Zunjic : « L’homme face à l’environnement, la vocation écologique dans l’œuvre de Le Clézio »

Modération :

17h30. Conclusions

 

Adresses :

Université Paris 8 : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis, métro Saint-Denis Université

INHA (Institut national d’histoire de l’art) : 2 rue Vivienne, 75002 Paris, métro Bourse