Les usages du son. Field recording : approches créatives, théoriques et technologiques

2019-2021
Projet INNOVART entre l’université Paris 8 (MUSIDANSE), l’Universidad Nacional del Litoral et l’Universidad Nacional del Nordeste (Argentine)
Responsables : Alejandro Reyna (Universidad Nacional del Litoral), Makis Solomos (MUSIDANSE, Université Paris 8), Gabriel Gendín (Universidad Nacional del Nordeste)

La présence inédite du son dans nos sociétés demande une réflexion approfondie, orientée vers l’élaboration d’une conscience et d’une éthique du son ; simultanément, elle en appelle à de nouvelles pratiques artistiques en musique et dans les arts sonores. Parmi les usages du son les plus intéressants à interroger aujourd’hui à la fois du point de vue de l’éthique et de celui de l’esthétique, se trouve le field recording. Né de l’enregistrement et lié d’une manière consubstantielle à son développement, l’« enregistrement de terrain » couvre un vaste domaine qui va des usages les plus quotidiens jusqu’à des œuvres proprement artistiques, en passant par le documentaire sonore et bien d’autres usages encore. Parfois discrédité du fait qu’il peut correspondre à des pratiques très commerciales ou encore d’easy listening, il ne représente pas moins, en un sens, l’impensé de cette grande tradition artistique que constitue la musique électroacoustique.

Le présent projet souhaite interroger le field recording au sein de trois axes complémentaires :

a) une réflexion théorique, qui analysera les dimensions écologiques, sociales ou politiques des usages du son que reflète et génère le field recording. Cette réflexion sera accompagnée de l’analyse d’un corpus artistique allant de Knud Victor à Chris Watson, en passant par Francisco López, Marc Namblard, Félix Blume, Valentina Villaroel, Christine Renaudat, David Velez… ;

b) la pratique du field recording, qui se déroulera dans les trois lieux du projet, Paris (France), Santa Fé et Resistencia (Argentine) ;

c) l’intégration de la pratique du field recording dans des projets artistiques : compositions sonores, compositions à base de paysages sonores, installations, etc.

Collaborateurs : Clara Biermann (enseignant-chercheur, MUSIDANSE), Gustavo Celedón (université de Valparaíso), Antoine Freychet (doctorant, MUSIDANSE), Giordano Ferrari (enseignant-chercheur, MUSIDANSE), Guillaume Loizillon (enseignant-chercheur, MUSIDANSE), Álvaro Oviedo (enseignant-chercheur, MUSIDANSE), Federico Rodrigues (doctorant, MUSIDANSE), Damián Rodríguez Kees (enseignant-chercheur, Universidad Nacional del Litoral), Hugo Druetta (Enseignant-chercher, compositeur - UNL), Gabriel Gendín (compositeur - chercheur, UNNE), Jordi Tercero Bustamante (doctorant, MUSIDANSE), Cristian Villafañe (doctorant - UNL)