Atelier de recherche DAMUALCA

Atelier de recherche DAMUALCA « Danses et musiques d’Amérique latine et des Caraïbes »
Coordonné par Laura Fléty et Clara Biermann, CREM-LESC, CNRS-Université Paris Nanterre, E.A Musidanse, Université Paris 8

L’atelier DAMUALCA « Danses et musiques d’Amérique latine et des Caraïbes » souhaite réunir chercheurs, chercheuses et étudiant·es, travaillant sur des pratiques performatives, musicales et dansées, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Centré sur une aire culturelle, entendue dans toute sa diversité, et volontairement non thématique, cet atelier se veut un espace de rencontre et de réflexion approfondie sur les objets de recherche des participant·es. La forme et le contenu des interventions, d’une durée d’une heure, seront libres, allant de l’analyse de matériaux ethnographiques à des lectures de textes, des réflexions méthodologiques et épistémologiques sur les approches historiques, sociologiques, esthétiques ou anthropologiques des pratiques musicales et dansées, à des présentations centrées sur des débats contemporains ou des questions non-résolues des travaux de recherche.

Laura Fléty, Anthropologue, membre du CREM-LESC, CNRS-Université Paris Nanterre, UMR 7186, Chargée de mission scientifique pour le Centre National de la Danse, Pantin.

Clara Biermann, Ethnomusicologue, Département Musique, Université Paris 8
Membre de l’E.A. Musidanse, Esthétique, musicologie, danse et création musicale, Membre associée au CREM-LESC, CNRS-Université Paris Nanterre, UMR 7186.

Mardi 15 décembre 2020, de 11h à 13h en visioconférence

Devenir chef : origines, savoir-faire et légitimité dans la pratique des tambours de candombe (Montevideo, Uruguay)Clara Biermann, MCF en ethnomusicologie à l’université Paris 8, E.A Musidanse

Mardi 12 janvier 2021, de 11h à 13h

La représentation de « Santiago Apóstol » et « San Isidro Labrador » dans deux danses de la région de Texcoco, Mexique central
José Manuel Moreno Carvallo, doctorant en anthropologie sociale, Université de Picardie Jules Verne

Mardi 26 janvier 2021, de 11h30 à 13h30 (horaire décalé d’une demi-heure)

Rythmicités des pratiques d’artistes de rue à Rio de Janeiro : focus sur la dimension sonore (Brésil)
Michel Moreaux, docteur en géographie, Université de l’État de Rio de Janeiro (UERJ)

Mardi 9 février 2021, de 10h à 12h

Chants et danses kaapiwaya. Ethnohistoire d’une lingua franca rituelle dans un contexte multiethnique (Amazonie du Nord-Ouest)
Emilio Frignati, doctorant en anthropologie, LAS-EHESS

Mardi 9 mars 2021, de 10h à 12h

Axiologie des musiques et danses des fêtes populaires kichwa (Cotacachi, Equateur). Constructions de légitimités et enjeux de distinction
Sisa Calapi, doctorante en ethnomusicologie CREM-LESC, Université Paris Nanterre

Mardi 23 mars 2021, de 10h à 12h

Contours ’populaires’ des danses ’folkloriques’ en Colombie (1958-1968) : archives du duo Los Darof (Darío Arboleda et Ofelia Betancur)
Ivan Jiménez, MCF en études latino-américaines, laboratoire IMAGER - Université Paris-Est Créteil

Mardi 6 avril 2021, de 10h à 12h

Chili : mondes sonores de la révolte populaire
Rosalía Martínez, chercheuse honoraire au CREM-LESC, Université Paris Nanterre

Mardi 4 mai 2021, 10h-12h

Faire danser les orixás : dynamique musico-rituelle d’une cérémonie publique dans le xangô de Recife
Julie Donatien, doctorante en ethnomusicologie CREM-LESC, Université Paris Nanterre

Mardi 18 mai 2021, 10h-12h

Entre le chant et le cri : la texture vocale comme résistance contre une marchandisation du chant de coplas (Quebrada de Humahuaca, nord-ouest argentin)
Suzanne Gruca, doctorante en sciences du langage, Université de Paris

Mardi 8 juin 2021, séance finale au Centre Max Weber, Université Paris Nanterre, 10h-12h

Question de méthode et d’écriture : décrire, penser et rêver à plusieurs une danse. Proposition à partir de Pour que le ciel ne tombe pas de Lia Rodrigues
Isabelle Launay & Isabelle Ginot, PU en danse, Université Paris 8

14h-16h

Pour une "anarchive" de l’épidémie globalisée de Reggaeton : devenir des histoires et mémoires dans la migration des gestes d’une danse populaire, érotique et afro-latine
Emma Gioia, doctorante en recherche-création, Université Grenoble-Alpes & Université Aix-Marseille

IMG/jpg/damualca1.3.jpg