Anne SÈDES

Professeure


Professeure des universités en composition et recherche, nommée en septembre 2011 au département de musique de l’université Paris 8. Responsable du Centre de recherche en Informatique et Création Musicale (CICM), composante de l’unité de recherche « MUSIDANSE », EA 1572, département de musique de l’université Paris 8, depuis 2011. Coordinatrice de la filière « Composition assistée par ordinateur (CAO) », du département de musique de l’université Paris 8, depuis 2011. Directrice scientifique et technique du LABEX Arts-H2H de l’université Paris 8 depuis octobre 2015. Coordinatrice du thème “environnements virtuels et création”, axe “industries culturelles et arts” de la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, USR 3258 du CNRS, depuis 2001. Membre du Conseil de l’EDESTA (Ecole Doctorale Esthétique, Sciences et Technologies des arts), université de Paris 8, depuis 2008. Co-présidente de l’AFIM, Association Francophone d’Informatique Musicale, financée par la direction de la recherche au ministère de la culture, depuis 2005. Directrice de la Revue Francophone d’Informatique Musicale, revue à comité de lecture en Ligne, sous l’égide de l’AFIM, depuis 2012.
Compositrice, Anne Sèdes développe l’ensemble de ses productions dans un cadre expérimental lié à la recherche-création à l’université.
Ses domaines de recherche : musiques de création, recherche et création musicale, la musique et les outils informatiques, création d’espaces sonores, spatialisation du son, environnements virtuels et création, visualisation du son, musique et cognition, conception logicielle appliquée, arts et industries culturelles, musique et musicologie du vingtième et vingt-et-unième siècle.

Récentes publications

Communications publiées

• A. Sèdes, « Approche musicale de la décorrélation microtemporelle dans la bibliothèque HOA  » in Actes des Journées d’Informatique Musicale (JIM 2015), Montréal, OICRM, 2015, 6 pages.

• A. Sèdes, P. Guillot, E. Paris « The HOA library, review and prospect », Proceedings of ICMC-SMC 2014, Athens, Greece, 5 pages.

 

Productions artistiques théorisées

Prémisses pour pour corps infini,  pour Grosse caisse, deux danseurs circassiens équipés de capteurs et dispositif de spatialisation 3D. Work in progress, Festival Sidération du CNES/Les artistes face à l’Espace, 18 mars 2016, et Festival les Impromptus/processus Cirque, Académie Fratellini, les 7 et 8 juin 2016.

Esquisse, pour saxophone ténor, électronique temps réel et dispositif électronique, créé par Pedro Bittencourt, le 18 aout 2015 à l’UFRJ, Rio de Jaineiro, reprise le 16 décembre 2015 à la MSH Paris Nord.

Ouverture, pour grosse caisse, électronique temps réel et dispositif de 8 hauts-parleurs, créé par Thierry Miroglio créé le 8 avril 2015 à la MSH Paris Nord.

Transduction, V2, installation sonore interactive et immersive sur 16 canaux, avec le dispositif HOA. Collaboration avec Pierre Guillot et Elliot Paris.Vitrines du LABEX Arts H2 Arts à la Gaité Lyrique, 7 et 8 octobre 2014 et festival Dionys’Hum, MSH Paris Nord, avril 2015.

 

Participation à des projets de recherche

Participation au projet ANR MUSICOLL, musique temps réel collaborative et nomade, mené par le CICM à la MSH Paris Nord, (2016-2018).

Participation au projet Corps infini menée par la chorégraphe Kitsou Dubois et l’Ecole Nationale Superieure Louis Lumière, projet LABEX Arts H2H 2016-2018.

Participation au projet Archiver le présent. Le quotidien et ses tentatives d’épuisement en partenariat avec le CEMTI, l’ENSAD et l’UQAM, projet LABEX Arts H2H 2016-2018.

Coordination du projet HOA, spatialisation musicale du son, dans le cadre du Labex H2 Arts, de l’université Paris 8, 2012-2015. http://www.mshparisnord.fr/hoalibrary/

Coordination du projet « Musiques mixtes, projet de recherche-création franco-canadien. Vers un réseau international de l’activité de recherche-création autour de la thématique de la mixité en musique ». 2014-16, CFQCU, Université de Montréal, université de Paris 8, MSH Paris Nord. Extension en cours pour un réseau Franco-brésilien, soutenue par le conseil scientifique de la MSH Paris Nord, l’UFRJ, UNICAMP et l’USP.