Álvaro OVIEDO

Maître de conférences

Álvaro Oviedo est né en Argentine en 1980 et vit en France depuis 2001. Docteur en musicologie, il soutient sa thèse « Des champs de forces : György Kurtág, Helmut Lachenmann et la question du geste musical » en 2012 à l’Université Paris 8. Maître de conférences depuis 2013, ses travaux d’enseignement et de recherche portent sur l’analyse des musiques du XX siècle et les pratiques de la composition musicale contemporaine. Il est co-responsable de la Licence « Musicologie et pratiques de la musique » et coordinateur pédagogique de la spécialisation « Musicologie et musiques écrites ».

Séminaires de Master 2014-2017
- Analyse de musiques contemporaines (2014)
- La musique selon Roland Barthes (2015)
- Modes d’être du son : lectures de Deleuze / Spinoza (2016)
- De la modulation (2017)

Cours de Licence 2014-2017
- Pluralisme : la composition en Amérique du Nord au XX siècle
- L’abandon de la tonalité : la composition au seuil du XX siècle
- Au-delà du chromatisme : musiques microtonales au XX siècle
- Fictions de la musique
- Catégories de la composition contemporaine
- La musique spectrale : analyse des œuvres

Publications

Livres

Prose musicale, geste instrumental : Les Six bagatelles pour Quatuor à cordes op. 9 d’Anton Webern, (coécrit avec Jean Paul Olive), livre et film documentaire Bagatelles inventaires, Presses Universitaires de Rennes, 2014.

 

Direction d’ouvrages collectifs

La forme engagée. Espaces et comportements dans la composition musicale contemporaine, sous la direction d’Álvaro Oviedo et Jean Paul Olive, Paris, l’Harmattan, 2016, à paraître.

 

Actes de colloque, contributions à ouvrages collectifs :

« Les espaces fictifs d’Olga Neuwirth », Actes du colloque L’idée d’espace sensible dans la dramaturgie musicale : vers le présent, sous la direction de Giordano Ferrari, à paraître.

« Le comportement vocal, de A à Z. A-Ronne de Luciano Berio », Ligeia. Dossiers sur l’art (Actes du colloque Abécédaires au fil des arts), à paraître.

« La verité d’une variation. Pierre Boulez : du Sacre du printemps à Pli selon pli  », La forme engagée. Espaces et comportements dans la composition musicale contemporaine, sous la direction d’Álvaro Oviedo y Jean Paul Olive, Paris, l’Harmattan, 2016, sous presse.

« La verdad de una variación. Pierre Boulez : de la Consagración de la primavera a Pliego sobre pliego », Divánes nómades n° 2 : Una cultura del disenso, Córdoba, Ferreyra Editor, 2015.

« Outis. Introduction critique et documentaire », Le théâtre musical de Luciano Berio. Vol II. De Un re in ascolto à Cronaca del Luogo, sous la direction de Giordano Ferrari, Paris, L’Harmattan, 2016.

« La catégorie de geste comme outil de l’analyse dans la musique contemporaine. Les cas de Berio, Kurtág et Lachenmann », dans Réfléchir les formes, autour d’une analyse dialectique de la musique, sous la direction de Jean Paul Olive, Paris, L’Harmattan, 2013.

« Dimension utopique du geste musical chez György Kurtág et Helmut Lachenmann », Revue Filigrane, n° 17 - 2013, La musique art de l’utopie ?, http://revues.mshparisnord.org/filigrane/index.php?id=632

« Helmut Lachenmann : geste, matériau, expression », Expression et geste musical, sous la direction de Jean Paul Olive et Susanne Kogler, Paris, l’Harmattan, 2013.

« Arracher la figure au figuratif. La musique vocale de György Kurtág », Centre and Periphery, Roots and Exile : Interpreting the Music of István Anhalt, György Kurtág, and Sándor Veress, sous la direction de Friedemann Sallis, Robin Elliott, and Kenneth DeLong, Ontario, Wilfrid Laurier University Press, 2011.

« Le geste de Kurtág », dans Présents musicaux, sous la direction de Jean Paul Olive, Paris, L’Harmattan, 2009.

 

Productions artistiques théorisées

La face à la bouche perdue, musique pour flûte, clarinette basse, piano, violon, alto, violoncelle, créée par l’ensemble Aleph le 5 juin 2016 au Conservatoire de Gennevilliers.