Ulysse Del Ghingaro

Ulysse Del Ghingaro débute ses études musicales au CRR de Saint Maur des Fossés, où il obtient son diplôme de fin d’études de saxophone en 2013, la même année qu’un baccalauréat scientifique. Il continue ensuite des études en classes préparatoires aux grandes écoles BCPST (Biologie, Chimie, Physique, Science de la Terre) et intègre l’école d’ingénieur AgroParisTech en 2015 où il étudie les sciences de l’environnement et se spécialise en troisième et dernière année en Ingénierie des Espaces Végétalisés Urbains (IEVU).
Son diplôme d’ingénieur obtenu, en 2018, il décide d’approfondir son éducation musicale et rejoint le master Musique et Informatique Musicale de l’université Gustave Eiffel. Dans une volonté de croiser ses deux parcours universitaires, il dédie son mémoire de master 2 à l’étude du croisement entre écologie et musique. Dans la continuité de ce travail, il entame en 2020, sous contrat doctoral EDESTA à l’université Paris 8, une thèse intitulée « Propositions de croisements entre écologie et composition musicale » sous la direction de Makis Solomos. Cette thèse traite notamment des démarches de création des « écosystèmes audibles » d’Agostino Di Scipio et des « œuvres biotopes » de Jean Luc Hervé, ainsi que du concept de jardin musical.

Publications

Bazin, A. et Del Ghingaro, U. « Projet CAANEVA, possibilités et limitations de l’usage des interfaces cerveau-machine dans un contexte de création d’environnement visuel et sonore », colloque journées d’informatique musicale, Strasbourg, 2020.